La France: qui sont les candidats à l’élection présidentielle 2022 ? Consultez notre liste actualisée au fil de la campagne

Depuis le début de l’année, ils sont une quarantaine à s’être déclarés candidats à l’élection présidentielle 2022.

Une quarantaine de candidats se sont lancés dans la course, qui prendra fin le 24 avril 2022, lors du second tour de l’élection présidentielle. Habitués des campagnes électorales ou nouveaux arrivants sur la scène politique ; issus de partis de gauche, de droite, ou candidatures citoyennes… nos confrères de franceinfo dressent la liste des prétendants, régulièrement mise à jour.

Cliquez sur un candidat pour en connaître les informations essentielles. Vous pouvez également consulter notre méthodologie en fin d’article.

Candidats en course: 12

Gauche extrême ou radicale : 4

Gauche : 1

Ecologie : 1

Majorité présidentielle : 1

Droite : 1

Droite extrême ou radicale : 3

Divers : 1

Nathalie Arthaud

Nathalie
Arthaud

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc
Mélenchon

Philippe Poutou

Philippe
Poutou

Fabien Roussel

Fabien
Roussel

Anne Hidalgo

Anne
Hidalgo

Yannick Jadot

Yannick
Jadot

Emmanuel Macron

Emmanuel
Macron

Valérie Pécresse

Valérie
Pécresse

Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas
Dupont-Aignan

Marine Le Pen

Marine
Le Pen

Eric Zemmour

Eric
Zemmour

Jean Lassalle

Jean
Lassalle

Candidats hors course:40

Gauche extrême ou radicale : 2

Gauche : 7

Ecologie : 6

Droite : 8

Droite extrême ou radicale : 3

Divers : 14

Gérard Filoche

Gérard
Filoche

Anasse Kazib

Anasse
Kazib

Anna Agueb-Porterie

Anna
Agueb-Porterie

Pierre Larrouturou

Pierre
Larrouturou

Stéphane Le Foll

Stéphane
Le Foll

Charlotte Marchandise

Charlotte
Marchandise

Philippe Mazuel

Philippe
Mazuel

Arnaud Montebourg

Arnaud
Montebourg

Christiane Taubira

Christiane
Taubira

Delphine Batho

Delphine
Batho

Jean-Marc Governatori

Jean-Marc
Governatori

Eric Piolle

Eric
Piolle

Sandrine Rousseau

Sandrine
Rousseau

Hélène Thouy

Hélène
Thouy

Antoine Waechter

Antoine
Waechter

Michel Barnier

Michel
Barnier

Xavier Bertrand

Xavier
Bertrand

Eric Ciotti

Eric
Ciotti

Philippe Juvin

Philippe
Juvin

Jacline Mouraud

Jacline
Mouraud

Régis Ollivier

Régis
Ollivier

Denis Payre

Denis
Payre

Stéphane Tauthui

Stéphane
Tauthui

Antoine Martinez

Antoine
Martinez

Florian Philippot

Florian
Philippot

Jean-Frédéric Poisson

Jean-Frédéric
Poisson

François Asselineau

François
Asselineau

Marie Cau

Marie
Cau

Clara Egger

Clara
Egger

Philippe Furlan

Philippe
Furlan

Fabrice Grimal

Fabrice
Grimal

Gaspard Koenig

Gaspard
Koenig

Georges Kuzmanovic

Georges
Kuzmanovic

Luc Laforets

Luc
Laforets

Alexandre Langlois

Alexandre
Langlois

Gilles Lazzarini

Gilles
Lazzarini

Stéphanie Rivoal

Stéphanie
Rivoal

Martin Rocca

Martin
Rocca

Gildas Vieira

Gildas
Vieira

Stéphane Wendlinger

Stéphane
Wendlinger

En course:

Nathalie Arthaud

Nathalie Arthaud, 52 ans

Lutte ouvrière (Gauche extrême ou radicale)

Professeure d’économie dans un lycée, l’héritière d’Arlette Laguiller se lance dans sa troisième candidature pour une présidentielle, après avoir récolté autour de 0,6% des voix en 2012 et 2017. Elle ne se présente pas dans l’espoir de devenir présidente, mais de renverser le système.

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon, 70 ans

La France insoumise (Gauche extrême ou radicale)

Député des Bouches-du-Rhône, il s’est engagé dès novembre 2020 dans sa troisième campagne présidentielle. L’ancien socialiste se lance une nouvelle fois sans alliés. En 2017, il avait manqué le second tour pour 600 000 voix (19,58%).

Philippe Poutou

Philippe Poutou, 55 ans

Nouveau Parti anticapitaliste (Gauche extrême ou radicale)

Elu CGT et ouvrier de l’usine Ford de Blanquefort (Gironde), il se consacre à la politique depuis la fermeture du site en 2019. En 2020, il a été élu au conseil municipal de Bordeaux dans une alliance avec LFI. Candidat en 2012 et 2017, il avait reçu autour de 1,1% des voix.

Fabien Roussel

Fabien Roussel, 52 ans

Parti communiste français (Gauche extrême ou radicale)

Député du Nord, cet ancien journaliste sera le premier candidat communiste depuis Marie-George Buffet en 2007 (1,93%). Sa décision a été plébiscitée par les militants (82%) qui l’avaient porté à la tête du parti en 2018 sur la promesse de s’éloigner de Jean-Luc Mélenchon, soutenu en 2012 et 2017.

Anne Hidalgo

Anne Hidalgo, 62 ans

Parti socialiste (Gauche)

Maire de Paris depuis 2014, Anne Hidalgo a été investie par le PS pour la présidentielle 2022 le 14 octobre, à l’issue d’un vote des militants. Après avoir appelé à une primaire à gauche, elle a refusé de participer à la Primaire populaire, dont les votants l’ont classée seulement cinquième.

Yannick Jadot

Yannick Jadot, 54 ans

Europe Ecologie-Les Verts (Ecologie)

Député européen, il a remporté la primaire des écologistes, le 28 septembre 2021, avec 51,03% des voix au second tour. En 2017, il avait déjà gagné ce scrutin mais s’était rallié à Benoît Hamon (PS). Ancien de l’ONG Greenpeace, il menait la liste EELV aux européennes de 2019 (13,47%).

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, 44 ans

La République en marche (Majorité présidentielle)

Ancien ministre de l’Economie, il s’était présenté en 2017 avec l’ambition de dépasser les clivages partisans. Il avait remporté l’élection, devenant le plus jeune président de la Ve République. Candidat à sa propre succession en 2022, il s’est présenté au tout dernier moment, le 3 mars, à la veille de la clôture des parrainages.

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, 54 ans

Les Républicains (Droite)

Ex-ministre de Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012, présidente de la région Ile-de-France, elle avait quitté Les Républicains en 2019, avant d’y adhérer à nouveau et de se déclarer candidate à leur investiture le 22 juillet 2021. Devancée par Eric Ciotti au premier tour du scrutin interne au parti, elle l’a finalement emporté au second avec 60,95% des suffrages.

Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan, 61 ans

Debout la France (Droite extrême ou radicale)

Ex-haut fonctionnaire, diplômé de l’ENA, élu député depuis 1997, Nicolas Dupont-Aignan participe à sa troisième élection présidentielle. A la tête de son parti, Debout la France, il avait appelé à voter Marine Le Pen au second tour de 2017. Il est candidat depuis septembre 2020.

Marine Le Pen

Marine Le Pen, 53 ans

Rassemblement national (Droite extrême ou radicale)

La présidente du Rassemblement national participe à sa troisième élection présidentielle. Comme son père en 2002, Marine Le Pen était au second tour en 2017. Elle a perdu avec 34% des voix contre 66% pour Emmanuel Macron. Elle s’est déclarée candidate pour 2022 dès janvier 2020.

Eric Zemmour

Eric Zemmour, 63 ans

Reconquête ! (Droite extrême ou radicale)

Journaliste, écrivain et éditorialiste, Eric Zemmour s’est fait connaître depuis une quinzaine d’années sur les plateaux télé. Le polémiste d’extrême droite, condamné deux fois pour provocation à la haine raciale, a préparé son entrée officielle en campagne pendant plusieurs mois, avant de se déclarer officiellement candidat le 30 novembre 2021.

Jean Lassalle

Jean Lassalle, 66 ans

Résistons (Divers)

Candidat en 2017, il s’était hissé à la septième place (1,21%), soit le mieux placé des “petits”candidats. Député des Pyrénées-Atlantiques, il a été maire de son village natal, Lourdios-Ichère, pendant quarante ans, et se présente comme un représentant de la France rurale. Il s’est déclaré le 16 mars 2021.

Hors course

Gérard Filoche

Gérard Filoche, 76 ans

La Gauche démocratique et sociale (GDS) (Gauche extrême ou radicale)

Cofondateur de SOS Racisme, il a été l’un des dirigeants du PS, avant d’en être exclu en 2018 pour avoir relayé un photomontage antisémite. Il s’est présenté à la Primaire populaire mais ne figurait pas parmi les 10 personnalités retenues pour le scrutin. Il s’est retiré de la course.

Anasse Kazib

Anasse Kazib, 35 ans

Courant communiste révolutionnaire-Révolution permanente (Gauche extrême ou radicale)

Ce cheminot et syndicaliste SUD-Rail s’est fait connaître aux côtés des “gilets jaunes”, ainsi que sur les plateaux de Cyril Hanouna et des “Grandes Gueules”. Il avait proposé sa “pré-candidature” au NPA, qui l’a rejetée et a dénoncé sa démarche. Son courant a quitté le parti.

Anna Agueb-Porterie

Anna Agueb-Porterie, 24 ans

Sans étiquette (Gauche)

Engagée dans le “community organizing”, l’accompagnement des collectifs citoyens dans différentes luttes, elle était la plus jeune candidate de la Primaire populaire. Classée septième et dernière, elle a renoncé à soutenir la gagnante, Christiane Taubira, et a rallié Jean-Luc Mélenchon.

Pierre Larrouturou

Pierre Larrouturou, 57 ans

Nouvelle Donne (Gauche)

Cet eurodéputé (sur la liste de Place publique), fondateur du parti Nouvelle Donne et ancien du PS et d’EELV, se présentait pour la cinquième fois à la présidentielle. Arrivé quatrième de la Primaire populaire, devant Anne Hidalgo, il s’est rallié à celle qui l’a emportée, Christiane Taubira.

Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll, 62 ans

Parti socialiste (Gauche)

Il a été ministre de l’Agriculture pendant tout le mandat de François Hollande, dont il défend le bilan. Maire du Mans (Sarthe), il était candidat à l’investiture du parti socialiste. Les militants lui ont préféré la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Charlotte Marchandise

Charlotte Marchandise, 47 ans

Sans étiquette (Gauche)

Cette ex-adjointe à la mairie de Rennes avait remporté une consultation citoyenne en 2017, laprimaire.org, avant de se heurter à l’obstacle des parrainages. Cette fois candidate dans le cadre de la Primaire populaire, elle est arrivée en 6e position et s’est ralliée à Christiane Taubira.

Philippe Mazuel

Philippe Mazuel, 66 ans

Pace (Gauche)

Ancien adjoint au maire d’Abbeville (Somme), Philippe Mazuel a confondé le parti pro-européen de centre-gauche Pace. Il avait déjà présenté sa candidature à la primaire citoyenne de 2017, ainsi qu’à plusieurs autres scrutins depuis. Il s’est déclaré candidat en octobre 2021.

Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg, 59 ans

L’Engagement (Gauche)

Nommé ministre de l’Economie après l’élection de François Hollande, il a quitté le gouvernement en 2014. Le chantre de la “Remontada” a annoncé, mercredi 19 janvier, le retrait de sa candidature, sans se rallier à un autre candidat.

Christiane Taubira

Christiane Taubira, 69 ans

Sans étiquette (Gauche)

Ministre de la Justice de François Hollande de 2012 à 2016, Christiane Taubira, 69 ans, se présentait pour la deuxième fois à la présidentielle. Victorieuse de la Primaire populaire le 30 janvier, elle a retiré sa candidature le 2 mars, faute d’avoir obtenu les 500 parrainages nécessaires.

Delphine Batho

Delphine Batho, 48 ans

Génération Ecologie (Ecologie)

Proche de Ségolène Royal, elle a été limogée du gouvernement en 2013 pour avoir dénoncé la baisse de son budget au ministère de l’Ecologie. Elle a quitté le PS en 2018. A la primaire écologiste, la députée des Deux-Sèvres a imposé dans le débat le terme “décroissance”, terminant à la troisième place (22,32%).

Jean-Marc Governatori

Jean-Marc Governatori, 63 ans

Cap Ecologie (Ecologie)

Ancien directeur de magasins de meubles, ce conseiller municipal de Nice revendique le “meilleur CV politique de France”. Ce partisan d’une écologie centriste a terminé dernier de la primaire écologiste en septembre (avec 2,35% des voix), mais a annoncé en janvier 2022 le maintien de sa candidature.

Eric Piolle

Eric Piolle, 49 ans

Europe Ecologie-Les Verts (Ecologie)

Cet ingénieur a été élu en 2014 à la mairie de Grenoble (et largement réélu en 2020), alors plus grande ville écologiste de France. Partisan d’une union allant du PS à LFI qu’il a réussie dans sa ville, il a échoué à la quatrième place de la primaire (22,3%).

Sandrine Rousseau

Sandrine Rousseau, 50 ans

Europe Ecologie-Les Verts (Ecologie)

Première à se lancer dans la primaire écologiste, en octobre 2020, cette économiste et vice-présidente de l’université de Lille, chantre de l’écoféminisme, est passée à 2 000 voix de la victoire 48,97% des suffrages. Ancienne cadre d’EELV, elle a un temps quitté le parti après l’affaire Denis Baupin, dont elle est l’une des victimes.

Hélène Thouy

Hélène Thouy, 38 ans

Parti animaliste (Ecologie)

La cofondatrice du parti, crée en 2016, s’est déjà présentée à plusieurs élections dont les européennes, où sa liste a surpris (2,16% des voix). L’intégralité de son programme porte sur la défense des intérêts des animaux. Avocate, Hélène Thouy défend notamment L214.

Antoine Waechter

Antoine Waechter, 73 ans

Mouvement écologiste indépendant (Ecologie)

Pionnier de l’écologie politique en France, il a représenté les Verts à la présidentielle de 1988 (3,8%) et été élu régional en Alsace. En 2017, il avait échoué à réunir 500 parrainages. Il se présente hors de la primaire des écologistes, rejetant leur positionnement à gauche.

Michel Barnier

Michel Barnier, 71 ans

Les Républicains (Droite)

Ancien commissaire européen et négociateur en chef du Brexit d’octobre 2016 à mars 2021, plusieurs fois ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, il voulait rassembler la droite et le centre. Il s’est porté candidat à l’investiture de la droite le 26 août 2021, mais a été éliminé au premier tour du congrès Les Républicains, en décembre 2021.

Xavier Bertrand

Xavier Bertrand, 57 ans

Les Républicains (Droite)

Ex-ministre de la Santé et du Travail, il a également dirigé l’UMP (ex-Les Républicains), qu’il a quittée en 2017. Président de la région Hauts-de-France, il s’était déclaré comme candidat en mars 2021, d’abord seul, puis avait accepté de participer au vote interne des Républicains. Il a été éliminé au premier tour, en décembre 2021.

Eric Ciotti

Eric Ciotti, 56 ans

Les Républicains (Droite)

Ce cadre des Républicains, député des Alpes-Maritimes et proche de Nicolas Sarkozy, représente l’aile conservatrice de son parti, préoccupée par les questions sécuritaires et identitaires. Il s’est qualifié au premier tour du congrès LR mais a été battu au second par Valérie Pécresse, le 4 décembre 2021 (39,05% contre 60,95%).

Philippe Juvin

Philippe Juvin, 58 ans

Les Républicains (Droite)

Ce membre du parti Les Républicains, maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), s’est fait connaître du public pendant la pandémie de Covid-19 en tant que chef des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou, à Paris. Il s’est déclaré candidat à l’investiture de la droite le 26 juillet 2021, avant d’être écarté au premier tour du congrès LR en décembre.

Jacline Mouraud

Jacline Mouraud, 54 ans

Sans étiquette (Droite)

Faisant partie des premières figures des “gilets jaunes”, elle a pris ses distances avec le mouvement. Cette hypnothérapeute se définit comme appartenant à la “droite sociale”. Elle s’est déclarée candidate à la présidentielle le 7 décembre 2020 mais s’est retirée le 4 décembre 2021 pour s’engager aux côtés d’Eric Zemmour.

Régis Ollivier

Régis Ollivier, 69 ans

Sans étiquette (Droite)

Novice en politique, il se présentait pour un seul mandat. Cet ancien lieutenant-colonel disait avoir signé la très commentée tribune de militaires publiée par Valeurs actuelles. Il a jeté l’éponge à l’automne 2021, après quelques mois d’une campagne peu remarquée.

Denis Payre

Denis Payre, 59 ans

Les Républicains (Droite)

Cet entrepreneur, à la tête d’une start-up, s’est lancé en politique en 2013 avec le parti Nous Citoyens, qui se veut libéral et transpartisan. Candidat à l’investiture de la droite, il a échoué à recueillir assez de parrainages pour se qualifier pour le vote interne, mais veut déposer un recours.

Stéphane Tauthui

Stéphane Tauthui, 42 ans

Tous France (Droite)

Responsable d’une société de sécurité en Ile-de-France, Stéphane Tauthui est aussi conseiller municipal à Malakoff (Hauts-de-Seine) depuis 2014. Si son parcours politique a jusque-là été à droite, le candidat déclare vouloir rassembler les citoyens de tous bords politiques.

Antoine Martinez

Antoine Martinez, 74 ans

Volontaires pour la France (Droite extrême ou radicale)

Ce général à la retraite dirige Volontaires pour la France, un groupuscule militaire d’extrême droite qui compte parmi ses objectifs “la défense de nos racines chrétiennes et (…) la dénonciation de l’islamisation”. Antoine Martinez est candidat depuis juillet 2020.

Florian Philippot

Florian Philippot, 40 ans

Les Patriotes (Droite extrême ou radicale)

Ex-numéro 2 du Front national (ancien nom du Rassemblement national) qu’il a quitté en 2017, il dirige désormais son propre parti, Les Patriotes. Figure des opposants au pass sanitaire, Florian Philippot s’est déclaré candidat en juillet 2021, mais a jeté l’éponge le 18 février 2022, après n’avoir reçu qu’un parrainage.

Jean-Frédéric Poisson

Jean-Frédéric Poisson, 59 ans

VIA, La Voie du peuple (Droite extrême ou radicale)

Cet ex de l’UMP (ex-LR), aujourd’hui chef d’entreprise et à la tête du très conservateur parti La Voie du peuple (ex-Parti chrétien-démocrate), prône l’union des droites, du parti Les Républicains au Rassemblement national. Il s’est déclaré candidat en juillet 2020 mais s’est retiré de la course à la présidentielle le 3 décembre 2021 pour soutenir Eric Zemmour.

François Asselineau

François Asselineau, 64 ans

Union populaire républicaine (Divers)

En 2017, cet ancien haut fonctionnaire et partisan du “Frexit” (la sortie de l’Union européenne) avait récolté 0,92% des voix. En 2020, des cadres de l’UPR ont demandé sa démission du parti après des accusations d’agressions sexuelles. Mis en examen en février 2021, il a maintenu sa candidature, annoncée dès 2019.

Marie Cau

Marie Cau, 56 ans

Sans étiquette (Divers)

Cette ingénieure informatique est la première personne ouvertement transgenre à être devenue maire en France, à Tilloy-lez-Marchiennes (Nord). Elle ne se présente pas en tant que “porte-drapeau LGBT” mais pour apporter de la “bienveillance” au débat politique. Elle s’est déclarée le 19 mars 2021.

Clara Egger

Clara Egger, 34 ans

Espoir RIC 2022 (Divers)

Spécialiste de l’humanitaire, elle est enseignante-chercheuse en sciences politiques aux Pays-Bas. Elle a pour unique proposition l’ajout à la Constitution d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC) constituant, et laisserait le Premier ministre gouverner. Elle est candidate depuis avril 2021.

Philippe Furlan

Philippe Furlan, 59 ans

Sans étiquette (Divers)

Cet informaticien jurassien, qui a longtemps vécu à San Francisco, veut mener une campagne “100% sur le numérique”. Il défend le référendum d’initiative citoyenne (RIC) et dit vouloir être le président “des blouses blanches, des ”gilets jaunes” ou encore “des bonnets rouges”. Il est candidat depuis septembre 2021.

Fabrice Grimal

Fabrice Grimal, 41 ans

La Concorde citoyenne 2022 (Divers)

“Gilet jaune” et souverainiste, cet entrepreneur dans l’événementiel se décrit comme un “gaulliste social” et porte un programme collaboratif conçu avec l’aide de Solidarité et progrès, le parti de Jacques Cheminade. Il s’est déclaré candidat le 10 juin 2021.

Gaspard Koenig

Gaspard Koenig, 39 ans

Simple (Divers)

Philosophe et essayiste libéral, il s’est déclaré candidat le 11 janvier 2022, après avoir voyagé à travers la France à l’été 2021 et lancé son parti, Simple, à l’automne. Il fait campagne sur la simplification des normes, plaide pour un revenu universel ou la légalisation du cannabis.

Georges Kuzmanovic

Georges Kuzmanovic, 48 ans

République souveraine (Divers)

Porte-parole de Jean-Luc Mélenchon en 2017, il avait quitté LFI un an plus tard en raison de nombreux désaccords. Cet ancien militaire, aujourd’hui salarié d’une grande entreprise, défend un projet “souverainiste et social” qui dépasse selon lui le clivage droite-gauche. Il s’est déclaré le 3 septembre 2021.

Luc Laforets

Luc Laforets, 61 ans

Une perspective – la 6e République (Divers)

Le programme de cet ingénieur informaticien consiste à adopter une nouvelle Constitution. Il dit vouloir lutter contre la “barbarie”, dans laquelle il inclut aussi bien la délinquance que les problèmes environnementaux. Il est candidat depuis février 2020.

Alexandre Langlois

Alexandre Langlois, 39 ans

Refondation 2022 (Divers)

Dirigeant du syndicat de policiers Vigi (ex-CGT Police), il a été révoqué de la police pour avoir critiqué sa hiérarchie, une sanction suspendue par la justice. Candidat LFI aux législatives 2017, il se présentait cette fois comme ni de droite ni de gauche. Il a retiré sa candidature mi-février après n’avoir reçu aucun parrainage.

Gilles Lazzarini

Gilles Lazzarini, 55 ans

Parti politique pour la paix et la protection de la planète (Divers)

Se considérant à “l’extrême centre”, cet agent immobilier reprend des thèmes des “gilets jaunes”, des souverainistes et des anti-pass sanitaire. Il se présente comme le fondateur d’une ONG, l’OMPE, qui propose des solutions technologiques aux problématiques écologiques.

Stéphanie Rivoal

Stéphanie Rivoal, 50 ans

Agissons (Divers)

Ancienne ambassadrice de France en Ouganda et présidente d’Action contre la faim de 2013 à 2016, elle exerce dans la finance. Déçue par le quinquennat d’Emmanuel Macron, qu’elle avait soutenu, elle souhaite par exemple rétablir le service militaire, légaliser le cannabis ou supprimer le bac.

Martin Rocca

Martin Rocca, 22 ans

Constituante 2022 (Divers)

Parti à la rencontre des maires cet été, cet étudiant ne se voit pas président, mais espère être candidat au premier tour. Il propose de réécrire la Constitution pour rendre le système politique plus représentatif, et mieux lutter contre la crise climatique. Il s’est déclaré le 9 janvier 2021.

Gildas Vieira

Gildas Vieira, 47 ans

La France autrement (Divers)

Docteur en santé publique, il a été adjoint au maire de Blois (Loir-et-Cher) de 2016 à 2020. Gildas Vieira a ensuite rejoint l’opposition municipale et s’est aussi présenté aux élections régionales. Il a annoncé sa candidature, qui se veut citoyenne, en août 2021, à Blois.

Stéphane Wendlinger

Stéphane Wendlinger, 53 ans

Sans étiquette (Divers)

Cet ingénieur de formation est professeur de maths dans un lycée de la Drôme. Il s’est présenté aux législatives en Ardèche en 1997 et 2002, la seconde fois avec le mouvement de Jean-Pierre Chevènement. Il se présente comme centriste et a déclaré sa candidature le 7 juillet 2021.

Méthodologie

Pour réaliser ce recensement, nous avons listé les personnes s’étant déclarées candidates à l’élection présidentielle 2022 depuis le début de l’année 2021, et qui ont continué à se présenter comme telles lors d’interventions médiatiques ou sur les réseaux sociaux. Nous avons sélectionné les personnes identifiables par leurs nom et prénoms. La mise en forme est inspirée de la page de suivi des candidats à l’élection présidentielle américaine de 2020 publiée par le “New York Times”.

Crédits

Journalistes : Louis Boy, Brice Le Borgne, Mathieu Lehot-Couette

Supervision éditoriale : Carole Bélingard, Simon Gourmellet

Relecture : Boris Jullien, Stéphanie Thonnet, Jalila Zaoug

Supervision technique : Stéphane Jeanneau, Renaud Tardivon

Conception et réalisation : Eric C., Stéphane Jeanneau, Pierre-Albert Josserand, Brice Le Borgne, Mathieu Lehot-Couette

Photos : AFP, MAXPPP, candidats

19 thoughts on “La France: qui sont les candidats à l’élection présidentielle 2022 ? Consultez notre liste actualisée au fil de la campagne

  1. Superb blog! Do you have any tips for aspiring writers?

    I’m hoping to start my own site soon but I’m a little lost on everything.
    Would you suggest starting with a free platform like WordPress
    or go for a paid option? There are so many choices out there that I’m
    totally confused .. Any recommendations? Cheers!

  2. Hey there! This is kind of off topic but I need some help from an established
    blog. Is it difficult to set up your own blog?
    I’m not very techincal but I can figure things out pretty fast.
    I’m thinking about creating my own but I’m not sure where to start.
    Do you have any ideas or suggestions? Cheers

  3. Do you mind if I quote a couple of your posts as long as I provide
    credit and sources back to your blog? My blog site is in the very same niche as yours and
    my users would certainly benefit from some of the information you present
    here. Please let me know if this alright with you. Thanks a lot!

  4. Simply want to say your article is as astonishing.
    The clearness in your post is just excellent and i can assume you are an expert on this
    subject. Well with your permission let me
    to grab your feed to keep updated with forthcoming post.
    Thanks a million and please carry on the gratifying work.

  5. Have you ever considered about adding a little bit more than just your
    articles? I mean, what you say is valuable and everything.
    But think about if you added some great graphics or videos
    to give your posts more, “pop”! Your content is excellent but with pics
    and video clips, this website could definitely be one of
    the most beneficial in its niche. Superb blog!

  6. Nice post. I was checking continuously this blog and I’m impressed! Extremely helpful information specially the last part 🙂 I care for such information much. I was seeking this particular information for a very long time. Thank you and good luck.

  7. Thanks for any other informative website. The place else could I am getting that type of info written in such an ideal
    method? I have a mission that I’m just now running on, and I have been at the look out for
    such information.

  8. Everything wrote made a great deal of sense. But, what about this?
    suppose you wrote a catchier post title? I ain’t saying your content isn’t good.,
    but suppose you added something to maybe grab people’s attention? I mean La France: qui
    sont les candidats à l’élection présidentielle 2022 ?

    Consultez notre liste actualisée au fil de la campagne – Afriquela1ère is kinda plain. You could
    glance at Yahoo’s front page and see how they create
    news headlines to grab people to open the links.
    You might try adding a video or a pic or two to grab people excited about what you’ve got to say.
    In my opinion, it would make your posts a little livelier.

    My web site special

  9. Pingback: Dental Implants

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *