Congo Hold-up: la plus importante fuite de documents bancaires d’Afrique

Congo Hold-up. C’est le nom d’une nouvelle enquête collaborative explosive qui documente d’importants détournements de fonds publics en République démocratique du Congo. Parmi les principaux responsables présumés figurent l’ancien président Joseph Kabila et son premier cercle. Fruit du travail de 19 médias partenaires associés au consortium européen EIC et de cinq ONG spécialisées, elle est basée sur l’analyse de millions de documents bancaires et transactions qui ont fuité d’une banque africaine : la BGFI.

Forte de 3,5 millions de documents bancaires et davantage encore de transactions, l’enquête Congo Hold-up se nourrit de ce qui est, à ce jour, la plus importante fuite en provenance du continent africain. Elle révèle comment une banque commerciale, la BGFI, a été utilisée pour piller des fonds publics et des ressources naturelles de la République démocratique du Congo (RDC).

Elle révèle, pour la première fois, les noms de ceux qui auraient participé de façon massive à ce détournement des richesses d’un pays parmi les pauvres au monde. En RDC, aujourd’hui, plus de 70% de la population vit avec moins de deux dollars par jour.

Une « kleptocratie » autour de Joseph Kabila

Congo Hold-up pointe, parmi les principaux responsables présumés de ces détournements, des membres de la famille de l’ancien président Joseph Kabila (2001-2013) et certains de ses associés les plus proches. Entre 2013 et 2018, ils ont pu mettre la main, avec la complicité de la BGFI, sur au moins 138 millions de dollars des caisses de l’État. C’est l’équivalent de 250 000 années de salaire moyen en RDC.

On découvre également que plus de 100 millions de dollars supplémentaires ont été crédités sur les comptes des membres du premier cercle de l’ancien chef d’État sans que l’origine de ces fonds ait pu être déterminée. Trente-trois millions de dollars ont été déposés en liquide, et 72 millions proviennent du compte de la BGFI à la Banque centrale du Congo (BCC).

Siège de la BGFIBank à Kinshasa. © PPLAAF

La BGFIBank RDC est considérée comme la banque des Kabila. En 2010, à l’ouverture de cette filiale d’une grande banque africaine, la petite sœur de Joseph Kabila, Gloria Mteyu, se voit offrir 40% des parts. En 2013, c’est le frère adoptif de celui qui est alors président, Francis Selemani Mtwale, qui prend les rênes de la banque. Il devient directeur général et les détournements s’intensifient.

L’histoire du groupe BGFI est marquée par des scandales de corruption et de blanchiment d’argent impliquant des autocrates africains et des entreprises européennes. Cette banque, au passé sulfureux lié à l’affaire des « biens mal acquis », a déjà été épinglée à la suite des fuites de documents dont la plus importante jusqu’ici était en 2016 les « Lumumba Papers ». On la doit à Jean-Jacques Lumumba, cadre de la BGFIBank RDC et petit-neveu du héros de l’indépendance congolaise, Patrice Emery Lumumba.

« Congo Hold-up, c’est la fuite la plus importante de documents sensibles du continent africain », explique Henri Thulliez, directeur de la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF) qui a obtenu ces documents avec le site d’information français Mediapart. « L’enquête expose dans le détail les ruses utilisées par une banque et ses clients pour tenter de dissimuler une corruption systémique. Ces transactions bancaires, emails, dossiers d’entreprises, constituent le véritable mode d’emploi d’une kleptocratie. »

Des millions de documents et transactions pour preuves

Avec plus de 3,5 millions de documents internes de la BGFI, ainsi que des millions de transactions couvrant une période d’environ dix ans, Congo Hold-up offre une plongée sans précédent dans une « kleptocratie » qui prospère en RDC et dont les ramifications s’étendent sur les cinq continents.

De comptes bancaires en virements, cette enquête nous permet (parfois) de suivre cette fuite de capitaux publics ou de fonds douteux vers certaines sociétés ou jusqu’aux poches de plusieurs individus. Elle montre aussi que des centaines de millions de dollars disparaissent en liquide et sur les comptes des sociétés écrans, basées dans des paradis fiscaux et dans des places financières opaques.

Ces millions de documents internes permettent de donner du sens à des transactions dont l’objet est souvent de cacher l’origine de ces flux financiers. Ils attestent des différentes techniques employées pour blanchir ces fonds et nous les décrirons dans les prochaines semaines : prête-noms, faux libellés, factures douteuses, swift falsifiés, opérations de change couvrant des détournements, pratiques de type Hawala. Leur analyse a été complétée de nombreux témoignages et un intense travail sur le terrain qui a commencé, pour certains des partenaires, il y a plus d’une dizaine d’années. C’est le croisement de toutes ces données qui a permis, aujourd’hui, de mettre en lumière tous ces mécanismes et d’identifier nominativement ceux qui les ont mis en œuvre.

L’histoire de Congo Hold-up n’est pas qu’une histoire congolaise. La BGFIBank RDC a attiré tous ceux qui cherchaient à influencer le président de l’époque et notamment les entreprises d’État chinoises impliquées dans des projets miniers de grande envergure en RDC.

Cette enquête permet de désigner des politiciens congolais de tous bords et des hommes d’affaires, le plus souvent étrangers, qui se sont enrichis sur le dos d’un État faible. Elle dévoile aussi l’existence de réseaux suspectés de blanchir des fonds illicites, voire de financer des personnalités et groupes sous sanctions internationales comme le Hezbollah. La BGFI leur a servi de plate-forme pour accéder au système bancaire international.

Une enquête d’intérêt public qui réunit journalistes et chercheurs

L’enquête Congo Hold-up met une nouvelle fois au jour les faiblesses du système bancaire congolais. Des faiblesses qui ne se limitent pas à la BGFI. Pendant ces dix années, la Banque centrale du Congo n’a pas joué son rôle de régulateur. Elle a plutôt favorisé la fraude et les détournements. Il aura fallu aussi des complicités au sein même des institutions congolaises, à chaque étape de décaissements et de passations de marchés publics. Les organes de contrôle étatiques et des cabinets d’audit ont échoué à révéler l’ampleur de cette fuite de capitaux publics et à les endiguer. Les services de conformité de banques correspondantes ont mis des semaines ou parfois même des mois à bloquer ces flux d’argents douteux.

Au vu du nombre colossal de données à analyser, cette enquête d’intérêt public a conduit à une alliance sans précédent entre journalistes et chercheurs. Pendant neuf mois, le réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC) et ses 19 médias partenaires dont Radio France Internationale (RFI) ont collaboré avec un groupe de cinq ONG spécialisées sur la RDC ou les enquêtes économiques (PPLAAF, The Sentry, GEC, Resources Matters, Public Eye).

Des centaines de personnalités et entreprises ont été contactées pour être confrontées à ce travail et répondre aux faits établis et aux allégations soulevées par cette enquête. Des dizaines de réponses ont été apportées, mais les principaux responsables présumés mis en cause dans ces détournements de fonds publics, dont l’ancien chef de l’État, des membres de sa famille et certains de ses associés, n’ont pas donné suite à nos questions.

Les partenaires ont effectué ensemble ces recherches et vérifications d’informations sur les documents de Congo Hold-up. Mais ils publieront de manière indépendante au cours des prochaines semaines leurs articles et rapports.

Sources: RFI

Liste des médias partenaires : le réseau EIC (https://eic.network/), RFI, Mediapart, De Standaard, Le Soir, NRC, Der Spiegel, InfoLibre, Politiken, Expresso, VG, Nacional, RCIJ, Bloomberg, L’Orient le Jour, BBC Africa Eye, KvF, The Namibian, The Continent, The Wire.

238 thoughts on “Congo Hold-up: la plus importante fuite de documents bancaires d’Afrique

  1. 392168 430755Does your blog have a contact page? Im having a tough time locating it but, Id like to send you an e-mail. Ive got some suggestions for your weblog you might be interested in hearing. Either way, fantastic internet site and I appear forward to seeing it expand over time. 733429

  2. 517632 990803Hello! I just now would choose to supply a enormous thumbs up with the great information you can have here within this post. I will probably be coming back to your blog web site for additional soon. 461127

  3. 864575 503163Thank you for every other informative website. Where else could I get that type of info written in such a perfect means? Ive a mission that Im just now operating on, and Ive been at the appear out for such info. 137387

  4. 289724 722626Hmm is anyone else experiencing problems with the images on this weblog loading? Im trying to discover out if its a problem on my finish or if it is the blog. Any responses would be greatly appreciated. 346429

  5. 84905 385683Someone necessarily assist to make critically articles Id state. This really is the first time I frequented your web page and thus far? I amazed with the analysis you produced to make this actual submit incredible. Exceptional activity! 153403

  6. 365043 757659Aw, this became an extremely nice post. In thought I would like to set up writing like that moreover – taking time and actual effort to create a terrific article but what / points I say I procrastinate alot via no indicates appear to get something completed. 286084

  7. 804177 536093I was recommended this web website by my cousin. Im not certain whether this post is written by him as nobody else know such detailed about my trouble. You are remarkable! Thanks! 280037

  8. Hi! I just wanted to ask if you ever have any problems with hackers?My last blog (wordpress) was hacked and I endedup losing a few months of hard work due to no data backup.Do you have any methods to prevent hackers?

  9. I do agree with all the concepts you’ve presented on your post. They’re very convincing and can definitely work. Still, the posts are too short for starters. May you please extend them a bit from subsequent time? Thanks for the post.

  10. Aw, this was an exceptionally good post. Taking the time and actual effort to produce a superb articleÖ but what can I sayÖ I procrastinate a lot and never manage to get anything done.

  11. Aw, this was an incredibly good post. Taking the time and actual effort to generate a great article… but what can Isay… I put things off a whole lot and don’t manage to getanything done.

  12. Hi! This is my first visit to your blog! We are a collection ofvolunteers and starting a new initiative in a communityin the same niche. Your blog provided us useful information to work on. You have done a marvellous job!

  13. 523036 846175I discovered your weblog post web site on the search engines and appearance several of your early posts. Always preserve the top notch operate. I additional the Feed to my MSN News Reader. Seeking forward to reading much much more on your part down the line! 885256

  14. Hi there, just became aware of your blog through Google, and found that it is really informative. I’m going to watch out for brussels. I will appreciate if you continue this in future. Lots of people will be benefited from your writing. Cheers!

  15. Could I order a new chequebook, please? toprol xl versus generic metoprolol Smith was an unimpressive 17 of 33 for just 209 yards with a touchdown and an interception in that game as his offense stalled again and the Jets fell to 1-3

  16. I am really impressed with your writing skills as well as with the layout on your blog. Is this a paid theme or did you customize it yourself? Either way keep up the nice quality writing, it?s rare to see a nice blog like this one today..

  17. Wonderful blog! I found itt while surfingaround on Yahoo News. Do you have any suggestions on how to getlisted in Yahoo News? I’ve been trying for a while but I never seem to get there!Thanks

  18. Generally I don’t learn post on blogs, however I would like to saythat this write-up very compelled me to check out and do so!Your writing taste has been surprised me.Thank you, very great article.

  19. I am curious to find out what blog system youhave been utilizing? I’m experiencing some small security issues with my latest blogand I would like to find something more safe. Do you have any solutions?

  20. Hi there, just became aware of your blog through Google, and found that it’s truly informative. I am gonna watch out for brussels. I will be grateful if you continue this in future. Numerous people will be benefited from your writing. Cheers!

  21. I simply wanted to appreciate you again. I’m not certain the things that I might have sorted out without these tips revealed by you relating to such subject. It absolutely was a distressing situation in my circumstances, however , coming across the well-written tactic you handled that took me to leap for fulfillment. Now i’m thankful for your information as well as trust you recognize what a great job you are undertaking instructing the mediocre ones via your websites. More than likely you haven’t encountered any of us.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *